Your search results
Posted by Susana on June 27, 2018
| Blog
| 0

Coup d’oeil sur le mouvement architectural le plus célèbre de Barcelone

Antoni Gaudí est sans doute la seule célébrité dont vous entendrez parler ici, à l’exception des membres du FC Barcelone. En effet, au regard de ses spectaculaires œuvres architecturales, il n’est pas difficile de comprendre comment il est devenu si célèbre. Mais saviez-vous que Gaudí n’est par l’inventeur de ce style architectural, et fait partie d’une large vague d’artistes ?

Mon voyage à la découverte de l’architecture catalane fut pour le moins embarrassant. En arrivant à Barcelone, comme toute personne ne connaissant rien de la culture locale, je me promenais en affirmant à mes amis catalans : “Waouh ! Ça fait très Gaudí ça”. A quoi me amis répondaient très fièrement que ce style architectural avait un nom : le modernisme. Ils m’expliquèrent que Gaudí, aussi brillant et ingénieux qu’il eût été, faisait en réalité partie d’un large courant esthétique.

Mais comment tout a-t-il commencé ? Le modernisme catalan a une origine particulièrement intéressante, qui transparaît aujourd’hui encore visiblement dans l’environnement culturel. Influencé l’intense courant nationaliste, ce mouvement était à la recherche d’une affirmation pour la culture catalane, cherchant à légitimer son existence au monde. Bien que le modernisme soit ne fasse partie d’un courant global ayant émergé à travers toute l’Europe, le modernisme catalan s’est fait un nom dans l’histoire de l’art grâce à sa personnalité originale.

Laissons Gaudí de côté pour aujourd’hui, puisque vous en savez sûrement déjà long sur lui. Attardons-nus sur les autres éminents artistes qui ont eux aussi joué un rôle dans la conception du paysage architectural de Barcelone et de la Catalogne tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Lluís Domènech i Montaner

Lluís Domènech i Montaner était l’un des précurseurs de ce mouvement. Si vous vous êtes déjà rendu au Parc de la Ciutadella pour un petit bain de soleil, vous avez peut-être remarqué l’étrange château érigé près de l’entrée du parc, du côté de l’Arche. Cette œuvre, appelée Castell dels tres Dragons (le Château des Trois Dragons), fût conçue par Domènech i Montaner et constitue la première œuvre architecturale appartenant à ce mouvement.

Le travail de Domènech i Montaner allie rationalité structurelle et extraordinaire décoration inspirée par l’architecture arabo-hispanique traditionnelle et par les courbes typiques du modernisme. Ses œuvres font figure d’avant-garde et par la suite d’exemples pour de nombreux autres artistes.

Toutefois, il ne s’est pas arrêté là, et ses talents d’architecte se sont encore améliorés jusqu’à donner naissance à certains des plus célèbres sites touristiques de Barcelone. Palau de la Música Catalana et l’Hôpital Sant Paul font tout deux figure de monuments historiques majeurs de la ville et ont été inscrits au registre du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Palau de la Música Catalana

Josep Puig i Cadafalch

Puig fut l’un de ces artistes qui ont tout fait pour se dissocier du monument qu’est Gaudí. Les relations entre les deux architectes n’étaient pas tendues ni problématiques, puisqu’ils collaborèrent sur plusieurs projets auparavant. Toutefois, le travail de Puig comporte de fondamentales différences qui le distinguent de ses contemporains. Personnellement, j’ai adoré ce qu’il a fait de la Casa de les Punxes (le Château des Epines). Cet édifice est en effet intelligemment conçu selon le style des châteaux médiévaux du Nord de l’Europe, tout en se différenciant grâce à la créativité et au talent artistique propres à l’architecte.

Casa Amatller constitue un autre joyau sur lequel vous pourriez tomber par hasard en vous baladant dans les rues de Barcelone. Cette structure bénéficie d’une authenticité sans égal. Sans pour autant aussi célèbre que d’autres œuvres de la ville, elle laisse toutefois une formidable impression à tout individu ayant eu la chance de la voir.

Le Palau del Barö de Quadras fait également partie de ces édifices qui, tout en ne faisant pas tellement parler d’eux, s’affirment tels de véritables trésors architecturaux.

Josep Maria Jujol i Gibert

Si comme moi vous avez déjà été à Montserrat, vous avez probablement été convaincu de venir après avoir jeté un coup d’œil aux photos du Sanctuaire de Montserrat. Il s’agit d’une œuvre de Josep Maria Jujol I Gibert et potentiellement de l’une de ses meilleures créations. Le sanctuaire, situé au milieu du réconfort de grandeur que constitue Montserrat, vous prodiguera un sentiment de paix et de tranquillité que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jujol était également un proche collaborateur de Gaudí, l’ayant aidé pour plusieurs de ses réalisations, à l’image de Casa Batlló, Park Guell et Casa Milà.

Ces 3 artistes sont simplement les plus célèbres figures du mouvement moderniste. Je pense que si vous vous baladez sans but précis dans la ville, vous pourrez voir apparaître quelques trésors cachés, attendant patiemment d’être découverts. J’espère que la lecture de cet article vous aura permis de développer un nouveau regard sur l’architecture typique de Barcelone et de la Catalogne en général, et de comprendre la diversité et l’importance d’un mouvement qui a laissé une forte empreinte sur l’histoire moderne de la région.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Compare Listings